mercredi 25 juin

[Refuges]..........

J'ai vécu au bloc A de la rue des prés. Le bloc des campenottes, ici les campenottes, ce sont les jonquilles. Des noms de fleurs. Bien des histoires, dans les caves, les tours de vélo, les abris des buissons le long des trains qui passent vite, les cerises et les rondes, les bagarres, les filles Bourlon m'ont fait tomber dans les orties, impossible de bouger, elles ont ordonné à Pascal, leur frère attardé, de me tenir plaquée au sol, et comme des bouts de peau échappent aux morsures des herbes, elles me passent une ortie sur les bras... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 01:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 25 juin

[ Amour cochon ]..........

Mon amour sur les bras est lourd. Mon amour sur les bras est ficelé. Il pèse des tonnes. Mon amour pleure sans larmes entre ses bourrelets. Il ressemble à un rejeton de duchesse qui se transformerait en cochon. Qui d'entre mes bras comme un enfant battu s'enfuirait, courant sans trop de hâte vers le bois. "en grandissant, se dit Annie, ce fût devenu un amour terriblement laid ; mais cela fait, je le trouve assez joli cochon". Oh tout mon amour, mon amour mon amour rose ce loukoum mort, tient froid à mes genoux immobilisés.... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 25 juin

[Ricochets].......

C'était une image de livre pour enfants, une image toute verte. Un jeune garçon habillé d'herbe du jour figurait le printemps, avançant à grandes enjambées à travers la campagne, derrière lui poussaient les primevères, sur ses épaules des oiseaux ronds chantaient et je crois bien que j'en suis tombée immédiatement amoureuse. C'est si beau un jeune garçon, parfois, surtout s'il marche en souriant, c'est beau le printemps, tout le temps. Jaune, corolle, nids, foire, levant, acidulé, jupes, mai, pavés, poings serrés, nus,... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 00:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 25 juin

[Chacun sa Vouivre]..........

Chacun sa Vouivre. La mienne est toutes les femmes. Amante à l’attente, elle est languissante et huilée, griffe le ciel d’une balafre rouge quand elle le traverse, tempétueuse. C’est le rubis planté en son front qui fait ainsi flamboyer les nuits. Odorante de la terre qu’elle pénètre, cet humus qui enfante également les sapins noirs, elle attend. Sur les murs de pierre sèche perdus au fond des bois, enroulée en l’écorce rêche de l’arbre au coin de ma fenêtre, elle attend. Qu’on la pille ou qu’on la viole, qu’on la vole, qu’on... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 25 juin

[ Des baisers sur mon front brûlant, des baisers sur mon front brûlant ]..........

Cette chanson que j’aime tant, une des dix que je voudrais entendre toujours, garder comme on respire et la pâte, sous ma main ferme, qui répondait. Le chat quand il s’étire et griffe l’air tendu sous ses pattes, n’est pas plus heureux. Les pensées chantonnaient elles aussi : pétrir, le tourbillon, la vie, la ronde, Jules, le ressac, tout revient, Jim, tu reviens, Tous broyés, tous pétris qui est le boulanger ? est-ce que de temps en temps, ça s’arrête ? Oui, quand tu me dis que tu m’aimes. Les horloges cessent de pleuvoir. Et mes... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 00:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,