samedi 15 août

[Pourquoi je mange les roses]..........

      Parfois, en voyant des dames en imperméable gris aux arrêts de bus, par exemple, ou qui passent dans la rue plus ou moins près de moi, qui vaguement, toujours vaguement forcément lui ressemblent, j’ai une envie assourdissante de la chair de ma mère. Oui sa chair qui sentait l’eau de Cologne, le savon, le pain, le chaton, la fleur et le fruit, la poudre aussi, le mystère des femmes. Quand j’étais petite, j’avais déjà de ces fulgurances cannibales, j’imagine que c’est le désir ou le besoin commun de tous les... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 09:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 16 avril

[Scintillement]..........

  Il y a des soirs à l'écran qui s'amollissent, des images rouges sur la rétine collées, entre fatigue et ennui, l'oeil est occupé dans l'escalier. Bip bip bip... quand la ligne sera plate mon coeur se sera arrêté de battre, m'en rendrai-je compte ? à rebours, dans le froid du caveau, parlerai-je aux autres esprits endormis sous la terre, entendrai-je ce que fut leur vie ? Vilaine manie, mes doigts courent au clavier, appellent d'autres peaux, manque de... Vous auriez frappé ce soir, à ma porte de bois épais, j'aurais entendu... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 18:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 25 décembre

[Four lane road]..........

Elle doit parler quelque part derrière lui. Il perçoit vaguement, sans qu'il le décrypte plus, le bruit qu'elle fait quand elle ouvre la bouche. Comme on n'écoute plus une radio que l'on laisse toujours en sourdine dans la maison, pour l'impression qu'elle donne de tenir compagnie, par paresse d'aller l'éteindre. Il aimerait avoir la paix, il ne formule même pas cette pensée, ce serait lui laisser de l'emprise. Il fait mine de regarder du côté de l'ouest mais n'attend rien, ni voitures –il n'en passera plus guère d'ici le lendemain... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 01:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 19 octobre

[Bleu citron]..........

Où tu es, est-ce que ça ressemble à Menton ? J'ai pensé à Menton ce matin, peut-être à cause de tout ce soleil par la fenêtre. Où tu es, entends-tu la berceuse des vagues qui arrive par la baie entrouverte ? Est-ce que, même morte comme tu es, jeune morte de dix ans à peine, tellement de peine, tu te souviens ? On m'avait appelée parce que j'avais gagné ; ma nouvelle était la plus belle de toutes les nouvelles de l'univers entier ! Ta fierté, voilà que j'allais être connue à n'en pas douter, en tout cas voilà qu'on me reconnaissait... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 07 septembre

[Souvenirs du paradis]..........

 Clic sur l'image pour accéder à d'autres cieux   L'été ment, on le sait : le beau temps ne durera pas, ni la douceur des choses et la liberté conditionnelle des corps s'arrêtera bientôt devant les armoires à vêtements. Mais quand on étend les bras, là, sous le pin où guette une mésange, que l'on a derrière sa minuscule tête tout le ciel que l'on sait posé sur la mer sans fin, alors rien n'est éphémère ni plus vrai. On appartient à l'écorce et à l'oiseau comme ils sont à nous : pour toujours. Oui, si je ferme aujourd'hui... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 11:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 22 octobre

[Coeur battant]..........

Souvent, toujours, en sortant d'un concert d'Higelin, je suis regonflée à bloc et bientôt mélancolique. Il donne cette ENVIE de vivre, de courir, de baiser, de bouffer la vie, oui. Il dit que l'énergie pure existe, il la transmet. C'est si rare dans nos vies un peu molles, un peu routinières, toujours payantes, aussi. Il DONNE. Sans compter. Alors forcément, on ressort inondé de toute cette générosité, heureux comme un môme le soir de Noël. Mais, puisqu'on sait que ça existe, puisque ce n'est pas un rêve un type pareil, habité... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 16:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 21 septembre

[Contes de l'été et du jeune homme -3]..........

        Pour mieux voir l'image, cliquez dessus. Dessin : Henri PS : ajouter que moi aussi, comme Mère Castor et d'autres avec elle, je suis partie à la chasse au jaune et que ça a donné un nouvel album photos.
Posté par A_Lenverre à 18:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 09 septembre

[Contes de l'été et du jeune homme -2]..........

    Toujours le même conseil : c'est mieux en cliquant sur l'image. Dessin : Henri
Posté par A_Lenverre à 20:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 25 août

[Fils de juillet]..........

Dernière ligne droite pour le bel été. Il y a eu du sable et la mer, le bruit des vagues sur le drap. Il y a eu des collines de vignes qui glisaient vite à côté de la voiture, nos pieds à rayures dans des sandales sur les pavés, il y a eu des larmes devant la beauté, d'autres comme des gouffres ou des prisons, des feux d'artifice, des météores, des baisers et des films, le  bleu du ciel lacéré par la foudre et par les branches des pins. Il y a eu des tartes aux abricots, aux groseilles aussi, des mains pleines de sucre, de la... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 22:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 01 décembre

[Elle taille la route, la pâquerette !]..........

- Je suis la pire des daubotes !Elle crie dans le couloir. Elle crie lentement, comme beaucoup ici : les voix sont au ralenti, alourdies par la prescription médicale, ça donne de drôles de sons, empâtés, des cris dans des oreillers qu'on articulerait en cauchemar, qu'on croirait articuler.- Ici, je ne progresse pas, je régresse. Elle prononce : "regraisse". Elle regraisse la petite fille aux chaussons roses et à la voix éteinte. Elle fait les cent pas dans le couloir beige. Un papillon à la lumière, elle attend sa mère qui sortira... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 18:34 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,