samedi 15 août

[Pourquoi je mange les roses]..........

      Parfois, en voyant des dames en imperméable gris aux arrêts de bus, par exemple, ou qui passent dans la rue plus ou moins près de moi, qui vaguement, toujours vaguement forcément lui ressemblent, j’ai une envie assourdissante de la chair de ma mère. Oui sa chair qui sentait l’eau de Cologne, le savon, le pain, le chaton, la fleur et le fruit, la poudre aussi, le mystère des femmes. Quand j’étais petite, j’avais déjà de ces fulgurances cannibales, j’imagine que c’est le désir ou le besoin commun de tous les... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 09:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 30 mars

[On va où ?]..........

Dans la petite ville, il y a une rue piétonne longue de 230 mètres. En largeur, elle ne dépasse à aucun endroit les 12 mètres. Elle porte deux noms, successivement. Jusqu'à son milieu, elle s'appelle "rue des Fèbvres". Il paraît que les fèbvres étaient les ouvriers qui travaillaient le métal, comme mon père le fit pendant plus de 20 ans, aux Forges, avant d'entrer dans la grande usine. Mais il disait qu'il était forgeron, pas fèbvre, allez comprendre. Sur sa deuxième partie, la plus rectiligne, elle affiche le nom d'un paléontologue,... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 21:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 03 janvier

[Le pays de mon coeur caramel]..........

Le pays de mon cœur qui bat, qui bat, qui bat ? ce sera celui des songes où pendeloquent des cœurs caramels transpercés, olibrius à balancelle, galopant des amours flamboyantes, un drôle de pays qui ne dit pas son nom aux douaniers mais préfère le chuchoter aux enfants et aux amoureux. Contrairement à ce qu'on croit, il ne rejette pas ses habitants au petit matin –que l'on peut appeler les rêveurs, si on veut. Ce sont eux qui le quittent, pensant sortir juste un moment. Les voilà perdus pourtant : le pays de mon coeur est animé d'un... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 01:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 19 octobre

[Bleu citron]..........

Où tu es, est-ce que ça ressemble à Menton ? J'ai pensé à Menton ce matin, peut-être à cause de tout ce soleil par la fenêtre. Où tu es, entends-tu la berceuse des vagues qui arrive par la baie entrouverte ? Est-ce que, même morte comme tu es, jeune morte de dix ans à peine, tellement de peine, tu te souviens ? On m'avait appelée parce que j'avais gagné ; ma nouvelle était la plus belle de toutes les nouvelles de l'univers entier ! Ta fierté, voilà que j'allais être connue à n'en pas douter, en tout cas voilà qu'on me reconnaissait... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 25 juin

[Sous mes paupières, yallah]..........

Ecrire tout de même un peu de Marrakech, essayer. Dans le désordre, par flashs, comme ça me revient, en vrac. Organique. Donc. Tout à la fois coeur, foie, poumons, reins, intestins, la ville se délite et se régénère, gagne sur les hommes. Elle sombre en terre, elle rejaillit au ciel, elle mange, bat, respire, chie et meurt, renaît. Elle ronfle, fourbue, elle murmure, hypnotique, elle hurle, hystérique, elle chante, vivante. Elle s'étouffe, elle rejette, rampe et aspire, planque des trésors en ses plis secrets où s'entête la... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 02:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 25 juin

[Associations]..........

- Kiravi, goldo et Mennen bleu ; mon père.- tarte aux pommes et eau de Cologne ; ma mère.  - fraise et vent sous ma petite robe jaune ; 16 ans.- muguet et raviolis en boîte ; début d'été, Talloires avec ma sœur.- bière pression et "Adieu minette" dans le juke box ; autre chose que le lycée.- vanille et le gilet noir de mon chéri, qui sent le soleil de la journée de printemps sur une chaise près du lit ; première nuit.- Café noir et sauce tomates ; l'Italie.- Chanel numéro 19 et la joue de mon bébé ; maternité.- gitane... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,